ads

JSK : Assellah et El Orfi, les deux premières recrues kabyles

C’est officiel, la formation phare de la Kabylie vient de s’attacher les services de deux joueurs de grande valeur. Comme on l’a annoncé dans nos précédentes éditions, les dirigeants des Jaune et Vert étaient sur les traces de pas moins de six joueurs, dont le gardien du NAHD Asselah et le milieu de terrain du PAC, El Orfi. C’est avant-hier que les deux joueurs ont paraphé leurs contrats d’engagement avec le club le plus titré du pays. Le gardien Assellah Malik, qui a fait ses preuves au NAHD et en équipe nationale espoirs, était en contacts avancés avec les dirigeants kabyles, à leur tête Hannachi et ce n’était qu’une question de jours. Cela s’est concrétisé donc, avant-hier, jeudi au siège du club au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou. Accompagné de son grand frère et de son avocat, Me Bounab Mohamed, Assellah Malik est arrivé peu avant midi. Ce dernier n’a pas mis beaucoup de temps pour être convaincu et s’engager officiellement pour une année avec les Lions du Djurdjura. Notre journal Maracana a même assisté à la séance de signature du contrat du joueur qui va le lier à la JSK. En fin de journée, c’est au tour du joueur du PAC, El Orfi, de signer officiellement chez les Jaune et Vert et ce, sous forme de prêt pour une seule saison. En attendant d’autres joueurs qui ne tarderont pas à rejoindre les rangs de ce prestigieux club, Assellah et El Orfi sont donc les deux premières recrues de la JSK.

A. M.

Assellah : «En signant à la JSK , je veux donner une autre dimension à ma carrière»

Juste après la signature de son contrat avec les Jaune et Vert, on s’est rapproché de Malik Assellah, pour les premières impression, ce dernier, avec modestie et simplicité, se dit très honoré et surtout content d’avoir opté pour le club de ses racines (il est natif d’Ighil Imoula). Assellah estime qu’il a fait le bon choix, et son objectif n’est autre que de gagner des titres, porter le maillot national et décrocher un contrat professionnel avec un club européen.

Qu’est-ce que ça vous fait de signer à la JSK ?

Je suis très content et très honoré d’avoir signé en faveur du club le plus prestigieux du pays, la JS Kabylie.

Pensez-vous avoir fait le bon choix en optant pour la JSK ?

Bien sûr que j’ai fait le bon choix et je ne le regrette pas.

Certes, j’avais des contacts avec d’autres clubs. Mais je crois qu’un club comme la JSK, habitué à jouer les premiers rôles à l’échelle nationale et qui dispute chaque saison une compétition africaine, n’est pas donné au premier venu. Pour un jeune comme moi qui veut progresser, il n’y a pas mieux que la JSK.

Vous avez paraphé un contrat d’une seule année. Comptez-vous le renouveler la saison prochaine ?

Oui bien sûr si tout marche bien. Tout d’abord, je dois prouver que je mérite la confiance placée en moi par les dirigeants kabyles, en réussissant de belles choses avec la JSK cette saison, après on reparlera de mon avenir au moment voulu. En signant à la JSK , je veux donner une autre dimension à ma carrière.

Quels sont vos objectifs?

Mes objectifs sont clairs, et le fait qu’un joueur évolue dans un club de l’envergure de la JSK , il souhaite tout d’abord progresser et gagner encore en expérience. J’ai préféré le challenge sportif à autre chose. Il y a la Ligue des champions africaine, qui va me permettre de mûrir davantage, et d’attirer les convoitises des clubs étrangers.

En plus, mon rêve est de porter le maillot national. En optant pour les Jaune et Vert, je veux connaître d’autres sensations, et surtout gagner des titres.

Les supporters attendent beaucoup de vous. Peut-être un message à leur transmettre ?

Oui, je leur promets de faire de mon mieux pour leur procurer de la joie et contribuer avec mes coéquipiers à d’autres consécrations de la JSK, à l’échelle nationale ou continentale. Les supporters de la JSK sont de fins connaisseurs, et ils sont toujours derrière leur équipe. Je leur promets d’être à la hauteur de leurs aspirations.

Entretien réalisé par A. M.

Assellah est natif du village de Rafik Halliche

Le néo-Kabyle, Malik Assellah, à qui on a demandé s’il maîtrisait la langue kabyle, a souri en nous déclarant en ces termes : «Bien sûr, pour un Kabyle comme moi, je maîtrise ma langue maternelle. Je suis natif du village Ighil Imoula, celui de l’international Rafik Halliche ». Pour rappel, Assellah réside à Alger depuis bien longtemps et il a fait ses classes au NAHD.

A. M.

Hannachi veut Yallaoui

Les dirigeants kabyles veulent ratisser large sur le plan recrutement, durant cette période creuse. Hannachi qui ambitionne de voir son équipe, renouer avec les titres dès la saison prochaine, compte engager des joueurs de valeur, afin de pouvoir atteindre de tels objectifs. Deux joueurs du WAT, en l’occurrence Yallaoui et Abdellaoui sont sur les tablettes de l’administration de la JSK. D’ailleurs, selon notre source, le président de section Karim Doudane aurait même discuté avec ces deux éléments, concernant leur recrutement. Mais aux dernières nouvelles, et selon toujours la même source, le président Mohand Cherif Hannachi veut bien s’offrir les services du milieu de terrain, Nabil Yallaoui. Ce jeune de 23 ans qui est libre de tout engagement est très intéressé par l’offre et il n’est pas à écarter de voir ce joueur porter le maillot des Lions du Djurdjura dès la saison prochaine.

Tout s’éclaircira cette semaine

Selon la même source, les pourparlers entre les deux parties avancent doucement mais sûrement. Le joueur est intéressé par l’offre kabyle et aurait même déclaré à ses proches, qu’il est fort probable qu’il optera pour ce club. De toutes les manières tout va se régler et s’éclaircir cette semaine, si Nabil Yallaoui rejoindra les rangs de la JSK ou pas. Nous y reviendrons. Les responsables kabyles, à leur tête le président Mohand Cherif Hannachi, ne comptent pas lâcher du lest et veulent convaincre ce joueur aux grandes qualités, de porter le maillot Jaune et Vert. Les prochains jours nous renseignerons davantage sur l’éventuel recrutement de ce joueur.

A. M.

Le président en veut à Meftah…

Le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi est en colère contre le capitaine Mohamed Rabie Meftah. Rencontré avant-hier au siège, le président de la JSK ne comprend pas le comportement de Meftah, en négociant avant même la fin de saison avec les dirigeants de la JSMB, et lors du dernier match de la saison disputé à Batna contre le CAB. «Au moment où ses coéquipiers bataillaient sur le terrain pour arracher la victoire et s’offrir la 3e place, lui est allé négocier avec les responsables de la JSMB. Son geste est impardonnable et ce n’est pas du tout correct de sa part, envers le club qui lui a fait un nom », déclare-t-il avec regret et colère.

… et lui trouve un remplaçant

Sans donner plus de détails, le président des Jaune et Vert nous a a confirmé que le départ de Meftah ne va en aucun cas influer sur  l’avenir du club, car plusieurs joueurs de qualité ont déjà par le passé quitté le club, mais la JSK est restée toujours debout, et que son remplaçant sera connu incessamment. «Même si Meftah changera d’air, la JSK restera toujours debout», affirme-t-il avant de nous annoncer que «le remplaçant de Meftah est déjà connu et on n’attend que l’officialisation de son départ, pour engager ce défenseur aux grandes qualités. Si Meftah signera aujourd’hui, le lendemain son successeur fera de même à la JSK». Hannachi n’est pas du tout inquiet si Meftah quitte le club, car à ses yeux il y aura un joueur qui viendra le remplacer et apportera un plus à l’équipe.

A.M